lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cinq personnes détenues pour sabotage du système électrique au Venezuela

Caracas, 24 avril (Prensa latina) Le ministre de la Communication du pays sud-américain, Jorge Rodriguez, a informé hier que cinq personnes sont actuellement détenues, et que des ordres de captures ont été émis contre 19 autres, pour être liées aux attaques contre le Système Électrique du Venezuela.

Lors d´une conférence de presse au Palais de Miraflores (siège de l´Exécutif), le titulaire a précisé que faisaient notamment partie des personnes impliquées les citoyens Julio Cesar Acuña et Ramon Oswaldo Garcia, sollicités par une alerte à Interpol, ainsi que Miguel Angel Jose Freitas.

« Nous connaissons maintenant le mode opératoire utilisé pour attaquer le Système Électrique National (SEN) en mars dernier, comment ils ont provoqué ces attaques, et nous construisons un système inaccessible aux terroristes », a-t-il souligné.

Il a également informé que Jesus Rodriguez Landoni est sollicité par la justice pour être lié aux attaques contre la Centrale Hydroélectrique Simon Bolivar, connue comme El Guri, du 25 au 28 mars.
   
Rodriguez a indiqué à ce sujet que ce citoyen, qui travaillait comme chargé de protection de l´entité électrique, a quitté le pays le 8 avril dernier.

« Lors des enquêtes nous avons retrouvé la trace de Rodriguez Lanoni, expert en protection, qui a fui vers les États-Unis et vit actuellement dans la résidence d´un officier des Forces Armées de ce pays », a-t-il précisé.

Selon le titulaire, depuis le 7 mars dernier, 45 attaques mineures ont été perpétrées contre le SEN.

Rodriguez a signalé que le SEN a dernièrement été victime de deux attaques majeures: l´une cybernétique du 7 au 9 mars, et l´autre mécanique et physique du 26 au 29 mars, ayant provoqué la suspension totale du service d´énergie électrique.

« Ils n´ont jamais imaginé que nous allions réussir à nous récupérer, et nous continuons en ce moment de travailler pour obtenir la stabilité totale du service », a-t-il conclu.

peo/mv/ebr

EN CONTINU
notes connexes