mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le ministère de l’Intérieur du Venezuela signe une convention avec la Croix Rouge Internationale

Caracas, 30 avril (Prensa Latina) Le Ministère de l’Intérieur, de la Justice et de la Paix du Venezuela et le Comité International de la Croix Rouge ont signé hier une convention destinée à renforcer leurs programmes d’échange dans divers domaines.

Par un message posté sur le réseau social Twitter, le ministre de l’Intérieur, Néstor Reverol, a fait savoir que l’accord inclut l’élaboration commune de plans, de programmes et de projets destinés à la formation, l’amélioration des compétences techniques, les échanges d’expérience, le dialogue opérationnel et la conception de matériel dialectique pour l’ensemble de la population.

La convention s’intéressera également aux Droits  de l’Homme, au Droit International Humanitaire, à la Sécurité des Citoyens, aux problèmes concernant l’utilisation progressive et différenciée de la force, la gestion du risque, la médecine et les sciences médico-légales, entre autres.

Lors d’une réunion qui s’est tenue au début du mois d’avril au Palais de Miraflores (siège de l’Exécutif) entre le Comité International de la Croix Rouge et le président Nicolás Maduro, ce dernier avait confirmé la disposition de son gouvernement à établir des mécanismes de coopération avec le CICR.

À la mi-avril, le Venezuela a déjà reçu un chargement de 24 tonnes de matériel médical correspondant aux besoins établis conjointement par le Gouvernement et la Fédération Internationale de la Croix Rouge.

L’assistance technique et humanitaire incluait des médicaments destinés aux urgences, en plus de 14 centrales électriques de campagne, de réservoirs pour emmagasiner l’eau et de matériels divers qui ont été distribués parmi les hôpitaux et les dispensaires du pays, ont indiqué les autorités.

Au cours des entretiens entre le CICR et le Gouvernement bolivarien, il a été  décidé que plusieurs chargements d’assistance technique humanitaire seraient envoyés au Venezuela dans les années qui viennent afin de permettre au pays de faire face au blocus imposé par les Étars-Unis.

Les autorités vénézuéliennes ont ratifié à plusieurs reprises que le pays ne voit aucun problème à recevoir de l’aide de cette nature, à condition qu’elle ait reçu l’aval du Gouvernement.

Peo/oda/wup/cvl

EN CONTINU
notes connexes