lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´Espagne écarte l´idée de livrer l´opposant vénézuélien réfugié dans son ambassade

Madrid, 3 mai (Prensa Latina) Le Gouvernement de l´Espagne a écarté hier l´idée de remettre aux autorités vénézuéliennes l´opposant Leopoldo Lopez, réfugié depuis mardi au sein de son ambassade à Caracas en qualité d´ « hôte », et sur qui pèse un ordre de détention.

Dans un communiqué, l´Exécutif du social-démocrate Pedro Sanchez a affirmé qu´en aucun cas il n´envisageait de livrer Leopoldo Lopez aux autorités du pays sud-américain, ni de le déloger de la Résidence de l´Ambassadeur.

Par une note officielle, diffusée par le Ministère des Affaires Étrangères, les autorités de ce pays européen ont exprimé que leur souhait est qu´une solution soit trouvée dans les plus brefs délais.

 » Les sièges des Ambassades, y compris la Résidence officielle de l´Ambassadeur, jouissent de l´immunité et l´inviolabilité conformément aux normes en vigueur du Droit International universellement acceptées et respectées », rappelle e texte.

« Dans les faits, aucune personne ou autorité ne peut y accéder sans une autorisation préalable du Gouvernement à qui appartient le siège diplomatique », y est-il ajouté.

C´est ainsi que le Gouvernement espagnol a fait allusion à l´ordre d´appréhension émis hier par un tribunal de Caracas contre l´homme politique d´opposition pour avoir violé son assignation à domicile dont il bénéficiait depuis 2017 pour compléter sa peine.

Conjointement à l´autoproclamé président en charge du Venezuela Juan Guaido, Leopoldo Lopez est signalé comme l´un des auteurs matériels de la tentative de coup d´État perpétrée mardi dans ce pays.

Le communiqué souligne que l´administration de Pedro Sanche souhaite que les relations bilatérales entre les deux pays ne soient pas affectées par cette situation, réitérant que Leopoldo Lopez se trouve en compagnie de sa famille au sein de la légation en qualité d´ « hôte » et qu´il n´a pas sollicité l´asile au Gouvernement espagnol.

« Le Gouvernement d´Espagne maintient les canaux de communication ouverts avec toutes les parties et réitère sa volonté de contribuer de manière constructive à une solution démocratique et pacifique de la crise vénézuélienne », conclut la note de la Chancellerie.

peo/acl/edu

EN CONTINU
notes connexes