jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Washington et Riad ont créé des terroristes pour contrer le Hezbollah

Beyrouth, 3 mai (Prensa Latina) Les États-Unis et l’Arabie Saoudite ont créé le groupe terroriste État Islamique pour contrer le Hezbollah, a aujourd’hui déclaré à la télévision le secrétaire général de la Résistance Islamique, Hassan Nasrallah.

En créant Daesh (acronyme arabe d’ « État Islamique »), l’un des principaux objectifs de l’Occident était de mettre en échec le Parti de Dieu (Hezbollah), a ajouté Nasrallah.

Au cours d’une cérémonie commémorant le troisième anniversaire de la mort d’un commandant important du Hezbollah, Nasrallah a exclu une nouvelle fois la possibilité d’une nouvelle guerre contre Israël.

Les informations à ce sujet, a-t-il insisté, sont de pures spéculations et relèvent de la guerre psychologique, pas de la réalité.

« En Israël, tout le monde sait qu’une guerre menée au Liban doit être décisive et rapide », a-t-il expliqué, « mais le Hezbollah possède une capacité et une détermination suffisantes pour qu’il n’en soit pas ainsi, en dépit de toutes les sanctions imposées par les États-Unis ».

À son avis, c’est pour cette raison que le régime sioniste (d’Israël) craint de se lancer dans une nouvelle guerre, y compris contre la Bande de Gaza, et encore moins contre le Liban, a-t-il précisé.

Dans l’hypothèse d’une telle confrontation, prédit-il, les bataillons israéliens seraient détruits et cette défaite, relayée par les grands médias, aurait le monde entier pour témoin.

Quant à la Syrie, Nasrallah rappelle que les combattants du Hezbollah sont entrés dans ce pays voisin afin de déjouer les conspirations ourdies par les États-Unis, Israël et l’Arabie Saoudite.

Le Parti de Dieu (Hezbollah) rend les Gouvernements du Golfe responsables de cette situation. Sans leur argent et leurs munitions, sans leur appui à l’État Islamique, celui-ci n’aurait jamais pu s’emparer d’aussi grandes parties du territoire de l’Irak et de la Syrie.

Ce sont eux qui ont créé cette organisation extrémiste afin de neutraliser ceux qui s’opposent aux complots de Washington, de Riad et de Tel Aviv au Moyen Orient. Ce sont ces mêmes terroristes qui ont parfois reconnu les fonctionnaires nord-américains qui les avaient aidés.

Tout comme dans d’autres parties du monde, il s’agissait d’un stratagème du Pentagone destiné à justifier l’envoi de forces militaires en Irak et en Syrie.

Peo/ash/arc

EN CONTINU
notes connexes