mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La nécessité de la solution des deux États pour Israël et la Palestine est réaffirmée à l´ONU

Nations-Unies, 22 mai (Prensa Latina) Le coordinateur spécial de l´ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, NickolayMladenov, a  réaffirmé aujourd´hui que seule l´avancée vers une solution des deux États permettrait de résoudre le conflit israélo-palestinien.

« Il y a quelques semaines nous étions au bord du précipice d´un nouveau conflit dévastateur lorsque nous avons été témoins des affrontements les plus intenses à Gaza depuis 2014, et malheureusement des vies ont été perdues des deux côtés », a-t-il manifesté devant le Conseil de Sécurité.

« L´ONU et l´Égypte ont intensément travaillé pour stabiliser la situation, mais ces cycles dangereux de recrudescence et de détentene sont pas soutenables », a-t-il souligné.

« Quatre israéliens et 25 palestiniens ont perdu la vie lors des affrontements », a-t-il indiqué en réitérant son appel à Tel-Aviv à exercer la plus haute modération et s´abstenir de l´usage de la force létale contre les manifestants.

Mladenov a condamné les attaques contre la population civile et a souligné que tous les responsables doivent rendre des comptes pour leurs délits.

« La récente recrudescence de la situation dans la Bande de Gaza démontre l´urgence d´amplifier les ententes entre les deux parties », a-t-il observé en demandant combien d´années de souffrances supplémentaires doit vivre cette population qui dépend –en grande partie- de l´assistance humanitaire.

« Les travailleurs de la santé font face à d´innombrables entraves pour pouvoir s´occuper de la grande partie des blessés, puis l´accès à des traitements médicaux en dehors de Gaza est très difficile compte tenu des restrictions de mouvement », a-t-il indiqué.

« Pendant ce temps, la construction de colonies illégales d´Israël continue, ainsi que la destruction de structures palestiniennes, ce qui constitue un des principaux écueils pour la paix », a-t-il signalé.

« Pour les palestiniens, les permis de construction sont pratiquement impossibles à obtenir, et la destruction de leur logement est de plus en plus fréquente », a averti le haut représentant de l´ONU.

peo/rgh/ifb

EN CONTINU
notes connexes