jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

« Tout ce dont ont besoin les millions de réfugiés, c’est de paix », affirme le secrétaire général de l’ONU

Nations Unies, 20 juin (Prensa Latina). Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres,  a affirmé que la paix est ce dont avaient le plus urgemment besoin les millions de réfugiés qui existent aujourd’hui de par le monde.

Dans son message pour la Journée Mondiale des Réfugiés, le secrétaire général a tenu à attirer l’attention sur les 70 millions de femmes, d’enfants et d’hommes qui se sont vus obligés d’abandonner leur foyer pour fuir la guerre, les conflits et la persécution.

Comme il l’a souligné: « le nombre de réfugiés a doublé en 20 ans ».

Guterres a remercié pour leur soutien les pays qui accueillent des réfugiés alors même qu’ils doivent faire face à leurs propres défis économiques et à leurs problèmes de sécurité.

Il est très regrettable, a-t-il ajouté, que leur exemple ne soit pas suivi par tous les autres pays. Il a donc demandé que des actions soient entreprises pour rétablir la totalité du régime de protection internationale des migrants.

Le Pacte Mondial sur les Réfugiés, adopté en décembre dernier, offre un plan pour répondre aux nécessités des millions de personnes déplacées, a-t-il rappelé.

Aujourd’hui, des millions d’autres personnes qui ne sont pas dans cette situation se sont jointes à la campagne lancée pour la Journée Mondiale des Réfugiés et ont pris des mesures, grandes et moins grandes, pour montrer leur solidarité aux personnes qui ont dû quitter leur pays ou leur domicile.

Le secrétaire général de l’ONU a indiqué que la Syrie, l’Afghanistan, le Sud-Soudan, le Myanmar et la Somalie sont les pays le plus affectés par ce fléau.

Peo/tgj/ifb

EN CONTINU
notes connexes