dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Parti Travailliste britannique rejette les accusations d’antisémitisme

Londres, 12 juillet (Prensa Latina) Le Parti travailliste britannique a rejeté hier les accusations d’antisémitisme formulées par d’anciens dirigeants de l’organisation politique dirigée par Jeremy Corbyn lors d’une émission diffusée sur la BBC.

Nous rejetons totalement toute affirmation selon laquelle le Parti Travailliste est antisémite. Nous sommes solidaires du peuple juif et prenons des mesures décisives pour éliminer l’antisémitisme de notre mouvement et de la société, a déclaré l’entité dans un communiqué.

Le texte critique directement le programme Panorama diffusé avant-hier soir par la BBC, estimant que la chaîne de télévision n’a pas mené une enquête juste et équilibrée, falsifiant et déformant la vérité, en plus de mal interpréter les preuves.

Il s’agit d’une grave inexactitude, et politiquement déséquilibrée, en violation des règles du journalisme, sans compter l’invention de citations et l’édition de courriels pour en altérer le sens, est-il souligné dans la missive.

Reconnaissant qu’il existe un intérêt public à mener des recherches honnêtes sur l’antisémitisme au sein du mouvement travailliste et de la société en général, le communiqué accuse l’équipe de Panorama de prédéterminer la réponse à la question qui a donné son nom au programme : ‘Le Parti Travailliste est-il antisémite? ‘

Il n´y a eu aucune tentative sérieuse pour comprendre les mesures prises actuellement pour faire face à ce phénomène, ce qui est clairement essentiel pour un procès juste et équilibré, a affirmé l’organisation partisane.

Puis elle a en outre affirmé qu’avant la diffusion de l’émission, le parti s’était plaint à la BBC de la façon dont elle s’était contenté des éléments obtenus et du choix d’un interviewer connu pour son hostilité politique et personnelle envers le dirigeant du parti.

Les personnes interrogées avant-hier soir au Panorama ont affirmé que les plaintes pour antisémitisme ont augmenté depuis que Corbyn, défenseur ouvert de la cause du peuple palestinien, a pris la direction du parti en 2015.

Ces personnes ont également accusé les dirigeants travaillistes d’entraver les enquêtes, de rejeter un grand nombre de plaintes ou simplement d’imposer des mesures disciplinaires trop légères.

Peo/tgj/nm

EN CONTINU
notes connexes