lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie rejette l’ingérence des États-Unis et de la Turquie dans ses affaires internes

Damas, 27 juillet (Prensa Latina) Les autorités syriennes ont réaffirmé leur ferme condamnation de l’intervention des États-Unis et de la Turquie dans leurs affaires internes et l’ont qualifiée de destructrice, selon un communiqué du ministère des Affaires Étrangères.

« L’ingérence étasunienne vise à prolonger la guerre et à compliquer son règlement, et elle porte atteinte à l’unité et à l’intégrité territoriale de la République Arabe de Syrie », est-il indiqué dans la note.

Il y est également exprimé le rejet catégorique de tout accord nord-américano-turc sur la création d’une prétendue zone de sécurité dans le nord du pays.

‘Cet accord constitue une violation flagrante des principes du droit international et de la Charte des Nations Unies’, manifeste le communiqué.

La missive a mis en garde contre les dangers du projet nord-américain et a appelé certains à cesser d’être des outils entre les mains de Washington qui cherche à diviser le pays.

‘La Syrie continuera de lutter contre le terrorisme jusqu’à son éradication définitive et s’opposera à toutes les tendances séparatistes qui menacent la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale’, conclut la note de la chancellerie syrienne.

peo/oda/fm/cvl

EN CONTINU
notes connexes