vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela dénonce le rôle de l’extrême droite dans les poursuites engagées contre Citgo

Caracas, 6 août (Prensa Latina) La vice-présidente du Venezuela, Delcy Rodriguez, a dénoncé hier que le parti d’extrême-droite Voluntad Popular est derrière la fraude procédurale contre la filiale pétrolière vénézuélienne Citgo aux États-Unis, dans le but de se partager les actifs du peuple.

« Après l’échec des tentatives de l’opposition pour s’emparer du pays par la voie de la violence, ils cherchent maintenant à l’atteindre par le coup d’État juridique qui se prépare depuis deux ans », a déclaré Rodriguez dans une interview donnée à Union Radio.

La vice-présidente a affirmé que le gouvernement bolivarien a la preuve que l’extrême droite veut s’emparer des ressources de la filiale de Pdvsa (entreprise d´État des pétroles vénézuéliens) sur le territoire nord-américain, et que « ces actions font partie d’un modèle criminel pour dépouiller les vénézuéliens de leurs richesses naturelles ».

« Juan Guaidó, reconnu par Washington et ses alliés internationaux comme président (du pays sud-américain), a été très inefficace pour déstabiliser politiquement le pays par la violence, mais il est très efficace à la tête d’une bande criminelle, qui est maintenant derrière l’affaire Crystallex », a manifesté Rodriguez.

Les déclarations de la vice-présidente font suite à la décision d’un tribunal étasunien de détourner les actifs de Citgo vers la société canadienne Crystallex en compensation de prétendus droits miniers perdus dans le pays sud-américain.

Ces agressions de Washington contre l’économie nationale ne visent qu’à empêcher le Venezuela d’obtenir des devises pour honorer ses engagements internationaux, a déclaré Rodriguez.

Puis elle a assuré que malgré les intentions d’un secteur de droite d’encourager une intervention militaire dans le pays, le Gouvernement bolivarien poursuivra les pourparlers en cours avec l’opposition à la Barbade, accompagnés par le Royaume de Norvège, afin de maintenir une coexistence pacifique sur le territoire national.

Peo/oda/wup/ycv

EN CONTINU
notes connexes