mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie rejette l’accord turco-étasunien sur le nord du pays

Damas, 8 août (Prensa Latina) La chancellerie syrienne a rejeté aujourd’hui un accord entre la Turquie et les États-Unis pour la création d’une zone de sécurité présumée dans le nord du pays, le considérant comme une agression contre sa souveraineté et son intégrité territoriale.

L’accord annoncé par les occupants turcs et nord-américains sur la prétendue zone de sécurité constitue ‘une violation flagrante des principes du Droit International et de la Charte des Nations Unies’, souligne la chancelleriedans sa déclaration officielle.

Il y est également demandé à la communauté internationale et à l’Organisation des Nations Unies de « condamner l’agression flagrante d’Ankara et de Washington, qui constitue une escalade grave et menaçante pour la paix et la stabilité dans la région et dans le monde, et qui annule tous les efforts visant à trouver une issue à la crise en Syrie ».

De manière insistante, Damas a dénoncé la présence de plus de 10 mille soldats, de blindés et d´artillerie de la Turquie au nord de la frontière de la province d’Alep, où ce pays occupe illégalement plus de six mille kilomètres carrés et a même établi des bureaux administratifs et des points de contrôle de la population, entre autres détails.

peo/tgj/pgh

EN CONTINU
notes connexes