lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

« Les États-Unis sont en train de détruire le système de sécurité mondial », dénonce la Russie

Moscou, 9 août (Prensa Latina) Par l’élimination du Traité sur les Armes Nucléaires à courte et moyenne portée (INF), les États-Unis recherchent, en fait, l’élimination du système international de sécurité et de stabilité stratégique, a aujourd’hui dénoncé le Ministère des Affaires Étrangères russe.

De toute évidence, cette politique vise à asseoir la puissance militaire et la supériorité des États-Unis sur tous ses ennemis, a déclaré la porte-parole des Affaires Étrangères, María Zajarova.

Les étasuniens veulent se débarrasser de toutes les restrictions, y compris des lois internationales qui pourraient les empêcher d’atteindre leur objectif, a ajouté la porte-parole.

Le secrétaire nord-américain à la Défense, Mark Esper,  a déclaré clairement qu’une fois l’INF éliminé, le Pentagone serait intéressé par le déploiement de missile à courte et moyenne portée dans la zone Asie-Pacifique, a souligné Zarajova.

« Une nouvelle fois, nous demandons  instamment à Washington et à ses alliés de faire preuve de responsabilité et de maintenir ensemble le moratoire actuel afin d’ajouter davantage de prévisibilité dans les affaires politico-militaires », a précisé la porte-parole.

Une telle attitude prouverait à la communauté mondiale que pour les États-Unis, et non uniquement pour la Russie, l’intérêt en la sécurité internationale n’est pas une phrase vide, a affirmé la responsable de la presse à la Chancellerie de Russie.

L’INF, signé en 1987, stipulait la destruction des missiles sol-sol -conventionnels ou nucléaires-  ayant une portée comprise entre 500 et cinq mille 500 kilomètres.

peo/jf/to

EN CONTINU
notes connexes