jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le chancelier iranien appelle l’Union Européenne à respecter l’accord nucléaire

Téhéran, 20 août (Prensa Latina) Le chancelier iranien Mohammad JavadZarif a réitéré hier son appel à l’Union Européenne (UE) pour qu’elle respecte le Plan Intégral d’Action Conjointe (Jcpoa), ou accord nucléaire, signé en 2015 entre Téhéran et six puissances mondiales.

 

 Depuis Helsinki, au début d’une tournée en Suède et en Norvège, Zarif a évoqué l’inaction de l’Europe concernant la mise en place d´un mécanisme de substitution aux sanctions anti-iraniennes des États-Unis, qui ont quitté le Jcpoa.

 Le ministre finlandais des Affaires Étrangères, PekkaHaavisto, avait déjà proposé un dialogue entre les pays du golfe Arabo-Persique, afin d’apaiser les tensions créées par l’intention étasunienne de former une force navale pour faire face à ce que l´administration nord-américaine considère comme la menace iranienne dans le Golfe.

 Par ailleurs, le navire Grace 1, retenu à Gibraltar depuis plusieurs semaines, a appareillédimanche dernier vers des eaux internationales, information confirmée parYalilEslami, le directeur adjoint de l’Organisation des Ports et de la Navigation en Iran.

 Le Grace 1, avec sa cargaison de pétrole brut iranien, a été capturé le 4 juillet dernier par la Marine Royale britannique dans les eaux espagnoles du détroit de Gibraltar, sous le prétexte qu’il aurait violé les lois internationales de l’Union Européenne concernant le transport de pétrole vers la Syrie.

 Cependant, jeudi dernier, le Tribunal Suprême de Gibraltar, n’ayant pas trouvé de preuves justifiant cette accusation, a ordonné la levée de cette sanction.

 Le navire a donc terminé les préparatifs pour quitter le port bien que le Gouvernement nord-américain ait demandé que le Grace 1 soit retenu en territoire britannique, mais le procureur général de Gibraltar a rejeté la requête.

 D’après Eslami, le tanker devrait se diriger vers les ports de la Méditerranée sans qu’une destination spécifique ait été fournie par les autorités.

 La capture du Grace 1 a été à l’origine d’une crise diplomatique entre le Royaume Uni et l’Iran, crise qui est devenue plus aiguë après que les Gardiens de la Révolution Islamique  se soient emparés du navire britannique Stena Impero.

 Selon les Gardiens de la Révolution, le Stena Impero aurait violé les lois internationales lorsqu’il naviguait dans le détroit d’Ormuz, situé dans le Golfe Arabo-Persique.

  peo/tgj/arc

 

EN CONTINU
notes connexes