lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La solidarité peut mettre fin aux crimes israéliens, estime un dirigeant palestinien

Par Waldo Mendiluza

Paris, 16 septembre (Prensa Latina) La solidarité mondiale est la réponse nécessaire pour mettre fin à l’agression israélienne contre le peuple palestinien, a affirmé hier à la Fête de l’Humanité le dirigeant de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) Waleed Assaf.

Interrogé par Prensa Latina, le chef de la Commission de Résistance à la Colonisation et au Mur a précisé que lors de ce forum français, il a constaté d’énormes signes de soutien à la cause palestinienne et a partagé avec des personnes luttant pour la liberté dans diverses parties du monde.

Nous comptons sur la force de la solidarité pour mettre fin à l’occupation, à l’annexion, à la construction de colonies de peuplement, aux démolitions de maisons et à la construction de murs, a-t-il souligné.

Selon Assaf, la mobilisation mondiale reste la clef pour que se matérialise la solution des deux États, laquelle s’éloigne de plus en plus en raison de l’agressivité d’Israël.

Ce soutien marque la voie pour les Palestiniens vers le respect de leurs droits et de leur indépendance, a-t-il manifesté.

La Fête de l’Humanité a été le théâtre tout au long du week-end de manifestations de solidarité avec la Palestine et condamnations d´Israël pour ses crimes, reflétés dans des stands et des forums appelant à la fin de l’occupation, la libération des prisonniers et au boycott des produits des occupants.

peo/wmr/cvl

EN CONTINU
notes connexes