mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie condamne le refus de visas des États-Unis pour sa délégation à l´ONU

Moscou, 24 septembre (Prensa Latina) La Russie a condamné aujourd’hui le refus des États-Unis d’accorder des visas à 10 membres de la délégation officielle à la 74ème session de haut niveau de l’Assemblée Générale des Nations Unies, à New York.

C’est un exemple agaçant de la façon dont les États-Unis manquent de respect envers les membres de l’ONU et de leur manquement à leurs obligations en tant que pays hôte de l’organisation internationale, a dénoncé la porte-parole de la chancellerie russe, Maria Zajarova.

Washington présente comme prétexte pour refuser les visas des complications techniques et accuse la partie russe de ne pas envoyer à temps les demandes d’entrée dans le pays.

Cependant, parmi ceux qui n’ont pas eu la possibilité d’assister à la réunion à l’ONU se trouve le président du Comité des Relations Internationales du Conseil de la Fédération (sénat russe), Konstantin Kosachov.

Washington maintient Kosachov sur la liste des politiciens et personnalités russes qui ont été condamnés unilatéralement pour différents motifs, y compris celui de l’ingérence présumée de Moscou dans les affaires intérieures des États-Unis.

Zajarova a précisé que les demandes de visa avaient été envoyées deux mois plus tôt, dans le même délai que celui demandé par la partie étasunienne, bien qu’il ait été annoncé par la suite que les documents avaient été remis ‘trop tôt’.

Le refus de délivrer un visa montre également, une fois de plus, que les États-Unis ne respectent pas leurs propres engagements vis-à-vis des organismes internationaux, a déclaré la porte-parole.

L’incapacité de Washington à respecter ses obligations internationales sera précisément l’un des thèmes de la rencontre entre le ministre russe des Affaires Étrangères, Serguei Lavrov, et le secrétaire d’État nord-américain, Michael Pompeo, a signalé la fonctionnaire.

Outre Kosachov, les États-Unis ont laissé neuf autres fonctionnaires russes sans visa, dont sept de la chancellerie, parmi lesquels le chef du secrétariat général de cet organe, Serguei Butin.

peo/tgj/to

EN CONTINU
notes connexes