mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Début du Festival du Cinéma Latino-Américain de Biarritz

Paris, 30 septembre (Prensa Latina) La 28ème édition du Festival du Cinéma Latino-Américain débute aujourd’hui à Biarritz, dans le sud-ouest de la France, où plus de 30 films, documentaires et courts métrages seront présentés.

La semaine commence cet après-midi avec la projection du film « Las Buenas Intenciones » (« Les Bonnes Intentions »), de la productrice Argentine Ana García Baya. Cette œuvre sera en compétition avec d’autres longs métrages en provenance du Pérou, du Costa-Rica, de la Colombie, de l’Uruguay, du Brésil et du Guatemala. Plusieurs prix seront décernés, dont celui du meilleur film, celui du jury, celui du Syndicat de la Critique du Cinéma et celui du public.

Cette année, Cuba présentera un court métrage documentaire intitulé « Los viejos heraldos » (« Les vieux hérauts »), une œuvre produite par Luis Alejandro Yero dans le cadre de sa thèse de fin d’études à l’École Internationale de Cinéma et de Télévision de Cuba (EICTV), œuvre qui a été accueillie par la critique comme le meilleur documentaire présenté sur l’île en 2018.

Le producteur brésilien Aldemar Matías -autre ancien élève de la EICTV (promotion 2014), présentera également une co-production appelée « La arrancada » (« Le démarrage »), relation intimiste de la vie d’une famille de La Havane dans un contexte d’incertitude pour la jeunesse cubaine.

Deux films seront présentés en première mondiale lors de ce festival: « 1100 », de l’argentin Diego Castro et « Aleli », (« Giroflée »), de l’uruguayenne Leticia Jorge Romero; quatre films seront présentés pour la première fois en France et 17 autres en dehors de la compétition officielle.

L’un des objectifs de ce festival est aussi de permettre aux spectateurs de découvrir la culture latino-américaine grâce à des rencontres littéraires organisées par l’institut d’Études Supérieures d’Amérique Latine (Iheal), ainsi que par des expositions et des concerts, dont celui du Septeto Santiaguero, qui aura lieu mercredi prochain.

Peo/tgj/acm

EN CONTINU
notes connexes