samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Critiques contre Bolsonaro pour refuser de signer un prix pour Chico Buarque

Brasilia, 10 octobre (Prensa Latina) Les critiques contre le président Jair Bolsonaro inondent aujourd’hui les réseaux sociaux pour ses insinuations au fait de ne pas signer le diplôme du prix Camoes qui a été remporté par le célèbre musicien, poète et écrivain brésilien Chico Buarque.

Buarque a reçu en mai le Camoes, principal prix de la littérature en langue portugaise, pour l’ensemble de son œuvre.

Cependant, Bolsonaro a laissé entrevoir qu’il n’avait pas l’intention de parapher le diplôme. A des questions de la presse, il a répondu : « J’ai une date limite ? Signature jusqu’au 31 décembre 2026 », en référence à sa possible réélection. Son mandat s’achève en 2022 et, s’il est réélu, il sera alors au pouvoir jusqu’en décembre 2026.

Face à cette affirmation, Buarque a posté sur son compte Instagram une photo de lui manifestant : ‘Que Bolsonaro ne signe pas le diplôme est pour moi un second prix Camoes’.

Pour l’ex-présidente Dilma Rousseff, « Buarque exalte le Brésil et nous remplit de fierté. Bolsonaro, qui ne signera pas le diplôme à l’écrivain brésilien, fait l’inverse : il nous dégrade comme nation et nous embarrasse devant le monde ».

peo/tgj/ocs

EN CONTINU
notes connexes