mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un autre ancien guérillero est assassiné en Colombie

Bogota, 23 octobre (Prensa Latina) Carlos Antonio Lozada, sénateur du parti colombien FARC, a rapporté hier l’assassinat d’un autre ex-guérillero des anciennes FARC-EP, alors que des violences se produisent dans ce pays.

À Patia, au sud du (département) du Cauca, notre camarade, Dago Hernán, que nous avons connu sous le nom d’Edouard, ancien membre de la compagnie José Maria Carbonell, et qui m’a accompagné pendant plusieurs années, a été assassiné. Paix sur sa tombe. Président Ivan Duque, la paix est en train d´être tuée sous vos yeux et vous ne dites rien, a exprimé Lozada à travers son compte Twitter.

Dans ce contexte, l’ONU a récemment plaidé en faveur de l’accélération et de l’approfondissement de la mise en œuvre de l’Accord de Paix signé en 2016 entre l’État et les FARC-EP.

Un rapport trimestriel sur la question, couvrant la période du 27 juin au 26 septembre 2019, a été présenté au Conseil de sécurité de l’ONU.

À cet égard, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a exprimé dans le document sa préoccupation face au nombre élevé d’assassinats d’anciens membres des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie-Armée du Peuple (FARC-EP).

Pendant la période du rapport, la Mission de l´ONU a vérifié 24 homicides, ce qui élève le nombre total d´assassinats cette année à 52.

Depuis la signature de l’Accord de Paix, cette Mission de l´organisme multilatéral a vérifié 147 homicides, 12 disparitions et 21 tentatives d’homicide. Les femmes et les enfants des ex-combattants continuent de faire face à des risques supplémentaires de violence, notamment de violence sexuelle et sexiste et de recrutement forcé, a-t-il précisé.

Peo/lb/mfb/cvl

EN CONTINU
notes connexes