samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Nouvelle journée de manifestations antigouvernementales en Haïti

Port-au-Prince, 28 octobre (Prensa Latina) Plusieurs centaines de manifestants sont descendus hier dans les rues d’Haïti avec des exigences antigouvernementales et pour exiger la démission du président Jovenel Moïse, faisant suite à la mobilisation de la propre police.

Convoqués par des secteurs d’opposition, qui ont annoncé la radicalisation des protestations populaires ce dimanche, la manifestation s´est transformée en affrontement avec les forces de l’ordre.

Au moins deux personnes ont été tuées et d’autres blessées et plusieurs entreprises ont été attaquées sur l’avenue Delmas, l’une des plus importantes de cette capitale.

Selon les médias, un garde de sécurité a été tué après avoir ouvert le feu sur la foule, blessant mortellement un individu. En représailles, des manifestants lui ont jeté des pierres et l´ont frappé à mort.

Les manifestations se sont intensifiées ce mois-ci, lorsque des centaines de milliers de personnes se sont mobilisées presque quotidiennement pour réclamer la démission du président Jovenel Moïsïse, qui a réaffirmé qu’il resterait en poste.

Selon les chiffres des organisations de défense des droits de l’Homme, au moins 30 personnes ont été tuées depuis la mi-septembre et plusieurs centaines ont été blessées.

Les manifestations appellent également à un changement de système et à un nouveau gouvernement pour répondre aux besoins urgents des populations les plus vulnérables vivant en dessous du seuil de pauvreté.

Elles critiquent également le soutien de la communauté internationale au mandataire, et qualifient d’ingérence les appels au dialogue du gouvernement étasunien. 

Ce dimanche, l’ambassade des États-Unis en Haïti a publié un nouveau communiqué condamnant l’escalade de la violence à Port-au-Prince et dans d’autres villes, et a noté que les morts et les incendies criminels augmentent l’instabilité politique et l’interruption prolongée des activités.

‘Les Etats-Unis soutiennent les aspirations du peuple haïtien à une vie meilleure’, signale tout de même le document, le deuxième de ce type en moins de trois jours.

Peo/lb/ane

EN CONTINU
notes connexes