samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les socialistes et la gauche s’entendent sur un gouvernement de coalition en Espagne

Madrid, 12 novembre (Prensa Latina) Le Parti Socialiste Ouvrier Espagnol (PSOE) et le mouvement de gaucheUnidasPodemos (UP) sont parvenus aujourd’hui à un début d’accord pour la formation d’un gouvernement de coalition dans ce pays européen.

Le préaccord a été signé mardi par les dirigeants du PSOE, Pedro Sánchez, et d’UP, Pablo Iglesias, lors d’une brève cérémonie au siège du Congrès des Députés à Madrid.

Cet accord préliminaire, dont les détails sont encore inconnus, a été conclu 48 heures à peine après les élections générales de dimanche dernier, une répétition de celles du 28 avril devant l’échec des deux forces à parvenir à un exécutif conjoint.

Tant le politicien social-démocrate que son homologue de l’UP soulignent que l’alliance conclue cherche à débloquer la paralysie institutionnelle qui affecte cette nation ibérique depuis des mois.

‘Les espagnols se sont exprimés et c’est à nous, les partis, de répondre à leur volonté’, a déclaré Sanchez.

‘L’accord est pour quatre ans’, a assuré l’actuel président du Gouvernement, qui a avancé que le futur cabinet agira avec loyauté et solidarité interne entre les deux organisations.

Iglesias a pour sa part souligné l’honneur que représente pour sa formation la mise en place d’un gouvernement de coalition progressiste, le premier à être constitué en quatre décennies de démocratie en Espagne, où a prévalu l’alternance de pouvoir entre le PSOE et le Parti Populaire conservateur.

Cette administration partagée aura toutefois besoin de l’appui d’autres partis pour obtenir l’approbation du Congrès, la chambre en charge de désigner le futur mandataire.

peo/mem/edu

EN CONTINU
notes connexes