vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des groupes de défense des droits de l´Homme argentins se rendront en Bolivie

Buenos Aires, 28 novembre (Prensa Latina) Une délégation d’organisations de défense des droits de l’Homme et d’organisations sociales d’Argentine se rendra aujourd’hui en Bolivie pour recueillir dans un rapport des allégations sur les violations qui y ont été commises à la suite du coup d’État.

Le cortège comprend également des universitaires, des syndicalistes, ainsi que 10 avocats d’organismes différents qui, durant leur séjour, rencontreront les mouvements sociaux et les familles de plusieurs des victimes suite aux événements du 10 novembre dernier, qui ont mené à un coup d’État contre le président Evo Morales, lequel a trouvé refuge au Mexique.

Au milieu de la situation délicate que vit cette nation, avec un bilan d´au moins 34 morts, plus d’un millier de blessés et autant de détenus, la délégation argentine rencontrera des institutions, des défenseurs des droits de l’Homme, des référents religieux et des victimes du coup d’État et espèrent établir un rapport à l’issue de leur visite.

La délégation comprend Juan Grabois, l’avocate et membre du Front Patria Grande, Gabriela Carpinetti, Leo Pérez Ezquivel, de l’Assemblée Permanente pour les Droits de l’Homme, et Carlos Zaidman, représentant l’Association des Anciens Détenus et Disparus, entre autres.

Il y aura également des membres du Service de Paix et de Justice (Serpaj) et de la Coordination Anti-Répression pour les Droits du Peuple (Cadep).

Le groupe a précisé qu’il espère recueillir des témoignages et activer les mécanismes internationaux sur d’éventuelles violations des droits de l’Homme que le gouvernement de facto actuel veut dissimuler.

« La Bolivie est sous un gouvernement de facto, une dictature civique militaire et a empêché toute communication pour savoir ce qui se passe. C’est pourquoi la tâche que nous allons accomplir est fondamentale », a déclaré Grabois lors d’une récente conférence de presse.

peo/tgj/may

EN CONTINU
notes connexes