mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Six ans plus tard, l´Usaid cherche à regagner du terrain en Bolivie

La Paz, 17 décembre (Prensa Latina) Des médias locaux rapportent que l’Agence des États-Unis pour le Développement International, Usaid, cherche avec l’actuel gouvernement de facto à regagner le terrain perdu en Bolivie après son expulsion six ans plus tôt par Evo Morales.

Le quotidien Pagina Siete retrace la rencontre du ministre de Gouvernement, Arturo Murillo, avec l’administrateur adjoint de l’Usaid pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, John Barsa, au cours de laquelle ils ont convenu que l’entité pouvait collaborer avec la Bolivie.

Murillo a exprimé, par le biais de son compte Twitter, sa gratitude pour la réunion tenue avecBarsa et son équipe au sujet de thèmes relatifs à la Bolivie, précisant un ‘travail conjoint que nous devons accomplir’.

Cette rencontre s’ajoute à d’autres rapprochements entre la Bolivie et les États-Unis depuis l’installation du gouvernement de facto de Jeanine Áñez, le 12 novembre dernier, après la démission forcée de Morales pour éviter une effusion de sang.

Washington et La Paz ont des relations réduites au niveau des chargés d’affaires depuis 2008, année où les tensions diplomatiques ont conduit à l’expulsion mutuelle de leurs ambassadeurs.

La chancelière bolivienne de facto Karen Longaric a récemment nommé un ambassadeur à Washington, montrant clairement que l’une des priorités d’Añez est la restauration des relations bilatérales.

L’ancien Président Evo Morales avait expulsé l´Usaid de Bolivie le 1er mai 2013 pour ingérence dans des questions de politique intérieure.

L´Usaidest arrivée en Bolivie en 1964 et a réussi à s’installer dans tous les départements du pays andin et amazonien, sous prétexte de mettre en œuvre de prétendus programmes de coopération.

peo/tgj/ynr

EN CONTINU
notes connexes