lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La date d’inscription des candidats aux élections en Bolivie est fixée

La Paz, 6 janvier (Prensa Latina) Les partis politiques qui participeront aux élections générales de mai prochain, issues du coup d’État en Bolivie, pourront inscrire leurs candidats jusqu’au 3 février, a précisé aujourd’hui le Tribunal Suprême Électoral (TSE).

Selon Salvador Romero, président du TSE, ce jour-là est la date limite pour l’inscription des candidats à la présidence et à l’Assemblée Législative Plurinationale.

Les nouvelles autorités électorales, nommées par le gouvernement de facto en place aujourd’hui en Bolivie, ont annoncé pour le 3 mai la tenue des prochaines élections présidentielles, au cours desquelles les électeurs éliront le président et le vice-président, les sénateurs, députés et parlementaires supra-étatiques. Selon le TSE, les prochaines élections auront lieu ‘avec un recensement assaini’ et, en cas de deuxième tour, la date prévue sera postérieure au 15 juin.

Cet ‘assainissement’ comprend, entre autres, l’inscription de tous les jeunes âgés de 18 ans révolus jusqu’au jour des élections, la mise à jour de l’adresse du domicile et de la liste des personnes décédées.

À ce jour, Luis Fermando Camacho (Santa Cruz) et Marco Pumari (Potosi), signalés comme les visages visibles du coup d’État, ainsi que Carlos Mesa et Gustavo Pedraza (de l’alliance Communauté Citoyenne) ont confirmé leur candidature.

En outre, le pasteur d’origine sud-coréenne Chi Hyung Chun et le gouverneur de La Paz, Félix Patzi, deront également partie de la course électorale.

Les candidats du Mouvement Vers le Socialisme (MAS), parti du président déchu Evo Morales, seront annoncés le 19 janvier. Cette force politique, même sans présenter son binôme, est à cette heure en tête des sondages d’intention de vote.

peo/mgt/otf

EN CONTINU
notes connexes