dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président cubain partage un article sur le coup d’État en Bolivie

La Havane, 6 janvier (Prensa Latina) Le président cubain Miguel Diaz-Canel a partagé aujourd’hui sur Twitter un article sur l’opération du putschisme bolivien sur ce réseau social qui démontre la manipulation sur le sujet.

Diaz-Canel a diffusé le rapport publié sur le site Cubadebate où il est expliqué à travers cinq questions que le coup d’État contre Evo Morales le 10 novembre dernier a combiné prononciations militaires et répression avec l’action inédite de cyber-troupes sur les plateformes numériques.

L’objectif était de générer un prétendu consensus aligné sur la rhétorique des États-Unis et les intérêts de la droite dans la région, affirme la journaliste cubaine Rosa Miriam Elizalde, qui est l’une des auteurs du texte.

L’une des questions de l’article est de savoir si des milliers de faux comptes peuvent être créés, avec un récit commun de soutien au coup d’État en Bolivie, sans que Twitter ne le perçoive immédiatement.

La réponse fait valoir que plusieurs études ont démontré la création de milliers de faux comptes lors des jours précédant et suivant le coup d’État en Bolivie.

La méthode utilisée pour contaminer l’information a été hybride en mêlant l’action numérique de comptes réels de référents politiques du putschisme; des trolls (cyber-troupes avec de vrais comptes destinés à polariser la conversation); des bots (comptes partiellement ou totalement automatisés dans leurs interactions); entre autres.

La nation andine et amazonienne est actuellement gouvernée par un gouvernement de facto qui a pris le pouvoir après le putsch contre Morales.

peo/mem/lbp

EN CONTINU
notes connexes