mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´UE préoccupée par les intentions annexionnistes d’Israël en Palestine

Bruxelles, 4 février (Prensa Latina) L’Union Européenne (UE) s’est aujourd’hui déclarée préoccupée par les intentions d’Israël d’annexer la vallée du Jourdain et d’autres parties du territoire palestinien occupé de Cisjordanie, dans le cadre du rejet au dénommé plan de paix des États-Unis.

‘Les pas vers l’annexion, s’ils sont mis en œuvre, ne pourraient pas passer sans réponse’, a déclaré le haut représentant de l’UE pour les Affaires Étrangères et la Politique de Sécurité Commune, Josep Borrell, en réaffirmant qu’il ne reconnaît pas la souveraineté d’Israël sur les territoires occupés depuis 1967, conformément au droit international et aux résolutions de l’Organisation des Nations Unies.

Le chef de la diplomatie européenne a réaffirmé l’engagement du bloc communautaire en faveur d’une solution à deux États négociée et fondée sur les frontières de 1967.

Cela dans le cadre d´échanges de terres équivalents, comme convenu entre les parties, l’État d’Israël et un État palestinien indépendant, démocratique, contigu, souverain et viable, vivant ensemble dans la paix, la sécurité et la reconnaissance mutuelle.

‘L’initiative des États-Unis présentée le 28 janvier s’écarte de ces paramètres convenus au niveau international’, a déclaré Borrell dans un communiqué publié par le Service européen pour l’action extérieure.

Selon lui, les parties en conflit doivent résoudre les problèmes liés au statut final par le biais de négociations directes afin de construire une paix juste et durable.

Il a également appelé la Palestine et Israël à s’abstenir de toute action unilatérale contraire au droit international qui pourrait exacerber les tensions.

Pour le groupe confédéral de la gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique au Parlement Européen, l’UE doit cesser de compter sur les États-Unis pour prendre l’initiative dans la région et geler tous ses accords avec Israël afin de l´amener à respecter le droit international.

peo/mgt/lla

EN CONTINU
notes connexes