vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le conflit en Afghanistan a fait plus de 10 mille morts en 2019

Kaboul, 5 février (Prensa Latina) Plus de 10 mille civils tués en 2019, il s´agit là du bilan de la situation d’insécurité que vit l’Afghanistan malgré les tentatives de paix, a divulgué hier la Commission indépendante des droits de l’Homme (Aihrc).

Selon son rapport, l’année dernière, il y a eu 10 772 morts, soit un chiffre inférieur à celui de 2018, lorsque 11 611 personnes avaient été tuées lors d’attaques et d’affrontements.

De même, les données de l’Aihrc, diffusées par la chaîne Tolo News, indiquent qu’au cours de la décennie 2009-2019, plus de 86 mille civils, y compris des mineurs, sont décédés en raison du conflit.

Les informations annoncées ce mercredi révèlent également que les Taliban sont responsables de 70 % des décès survenus entre janvier et décembre 2019, ce qui contredit un rapport des Nations Unies sur la façon dont les attaques des États-Unis sont plus meurtrières pour les civils que les attaques de groupes d’insurgés.

Par ailleurs, les chiffres de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (Unama) font état de chiffres inférieurs à ceux annoncés aujourd’hui.

Selon cette organisation internationale, au cours du premier semestre de 2019, au moins 1 366 civils ont été tués par le conflit armé dans le pays d’Asie.

Malgré les divergences de chiffres, il existe un scénario de violence résultant des affrontements entre les groupes rebelles, tels que les Taliban et l’État Islamique, et les forces gouvernementales soutenues par les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN, qui ont envahi le pays en 2001 dans une prétendue croisade antiterroriste.

peo/rgh/avr

EN CONTINU
notes connexes