mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les communautés de Guerrero s’engagent à désarmer les enfants au Mexique

Mexique, 12 février (Prensa Latina) Les communautés paysannes de l´État de Guerrero et le gouvernement mexicain ont convenu de désarmer les brigades d’enfants, ont indiqué hier les autorités qui cherchent à éliminer ces mesures d’autodéfense sociale problématiques.

La Coordination Régionale des Autorités Communautaires (CRAC) a révélé qu’en plus de rendre les fusils, 19 mineurs âgés de 8 à 14 ans ont également arrêté leur formation aux techniques de lutte contre le trafic de drogue.

L´entité a ajouté qu’il s’agissait d’une demande du gouvernement de l’État. « Il nous a été demandé de ne plus continuer à préparer les enfants. Nous nous sommes engagés à ne pas le faire, mais qu´ils respectent nos 29 exigences », a averti Bernardino Sanchez.

Parmi les requêtes adressées tant au gouvernement fédéral qu’au gouvernement de l’état, le groupe d’autodéfense a demandé la présence du président Andrés Manuel López Obrador dans la région pour avaliser les engagements.

Ce groupe exige également l’annulation des 66 mandats d’arrêt qui pèsent sur certains de ses membres et la libération des compagnons détenus.

Une autre exigence est que l’éducation soit assurée aux enfants des 16 communautés des municipalités de Chilapa et José Joaquín de Herrera qui composent la CRAC.

Le gouvernement local a indiqué qu’à Rincon de Chautla, après plusieurs semaines de négociations, une vingtaine d’enfants de l’école primaire s´étaient retrouvés, avaient repris leurs uniformes et étaient retournés dans leurs classes.

‘Nous nous préparons à affronter des tueurs à gages et à défendre la famille, la mère, le petit frère et le peuple’, a déclaré David Sanchez, coordinateur régional de la CRAC.

Puis il a annoncé que les communautés avaient donné un délai de huit jours pour que le gouvernement de l´État de Guerrero fasse la preuve de sa volonté de répondre à leurs demandes.

peo/mem/Lma

EN CONTINU
notes connexes