jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Enquête en Colombie sur des morts déclarées comme étant des victimes au combat

Bogota, 18 février (Prensa Latina) La juridiction spéciale pour la paix (JEP) de Colombie a réaffirmé hier que le cimetière de la municipalité de Dabeiba serait censé contenir les restes d’une cinquantaine de personnes présentées illégalement comme des victimes au combat (appelées ici des faux positifs).

C’est ce qu’a rapporté la JEP après que le corps du jeune Edison Lexander Lezcano, dont les restes avaient été exhumés du cimetière de cette municipalité, ait été remis à ses proches lors d´une enquête menée par la juridiction en décembre dernier.

Lezcano était âgé de 23 ans, père de trois enfants et agriculteur dans la région rurale de Dabeiba, dans le département d’Antioquia (nord-ouest), lorsqu’il a été tué par des membres de l’armée nationale en 2002, a précisé la JEP.

‘Un jeune homme honnête et travailleur, dévoué aux travaux ruraux, dont la vie lui a été arrachée très jeune par un acte criminel cruel et insensé’, a déclaré le magistrat Alejandro Ramelli, qui a présidé la cérémonie publique en présence de la population de Dabeiba, après 18 ans de recherche de la famille.

‘En effectuant cette cérémonie de remise digne à don Gustavo de Jesús, à doña Ligia del Socorro, à doña Rubiela, à Argenis, à Alexandra et à Daniel Alexander, nous cherchons également à rendre leur dignité à toutes les victimes de disparition forcée’, a exprimé Ramelli.

Il a également fait part de l’engagement de la JEP à continuer de les accompagner sur la voie du rétablissement de leurs droits fondamentaux.

Avec cette cérémonie, nous ramenons le corps d’un être aimé au sein de sa famille, mais nous cherchons aussi à contribuer au rétablissement et à la dignité de la communauté de Dabeiba, a-t-il ajouté.

Selon les informations divulguées, c´est grâce aux travaux de la JEP et de l’Unité d’Enquête et d’Accusation dans l’affaire 03, ainsi qu’au travail de la Médecine Légale, que le corps de Lezcano a pu être identifié.

La première exhumation qui a eu lieu en décembre dernier au cimetière de Dabeiba s´est déroulée dans le cadre de l’affaire 03, concernant les ‘Décès illégitimement présentés comme pertes au combat par des agents de l’État’.

peo/oda/mfb

EN CONTINU
notes connexes