lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’armée nigériane libère plus de 200 enfants liés au conflit armé

Abuja, 4 mars (Prensa Latina) 223 enfants, dont 10 filles, ont été libérés aujourd’hui de la garde administrative de l’armée nigériane et d’une prison de sécurité maximale après que leurs liens avec des groupes armés aient été écartés.

Les mineurs ont été remis en liberté sous la garde du Ministère des Affaires Féminines et du Développement Social de l’État de Borno (nord-est), du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) et des autorités de l’État.

Selon le responsable de la communication de l’Unicef à Borno, Samuel Kaalu, les enfants seront immédiatement inscrits dans un programme de réinsertion afin qu’ils puissent retourner dans leur famille.

Certains d’entre eux auraient disparu pendant des années, et y compris présumés morts par leur famille.

Le représentant de l’Unicef au Nigéria, Peter Hawkins, a déclaré que cette libération était un grand pas en avant pour assurer le bien-être des enfants dans les zones de conflit.

Ces enfants méritent une enfance normale et ils ont maintenant besoin de toute notre attention et de tout notre soutien pour retrouver une vie brutalement interrompue par ce conflit dévastateur.

Depuis 2016, mille 743 enfants (dont 618 filles) associés à des groupes armés ont été libérés de la garde administrative.

Après avoir été capturés ou secourus, les enfants passent par le Centre de réadaptation Bulumkutu à Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, pour être séparés de leurs liens avec les groupes armés, puis sont libérés pour rentrer chez eux.

Depuis 2012, des soldats irréguliers au nord-est du pays ont recruté et utilisé des garçons comme combattants et non combattants, et violé et forcé des filles à se marier.

Certaines d’entre elles tombent enceintes en captivité et accouchent sans soins médicaux.

acl/lp

EN CONTINU
notes connexes