lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie affirme que l’hostilité de la Turquie est due à des intérêts politiques

Damas, 5 mars (Prensa Latina) Le président syrien Bashar al-Assad a déclaré que l’hostilité de la Turquie à l’égard de son pays est liée aux intérêts politiques du mandataire Recep Tayyib Erdogan, qui continue de soutenir des groupes terroristes.

Ce point de vue a été exprimé dans le compte rendu d’une interview donnée à une chaîne russe que publie aujourd’hui la presse de cette nation du Levant.

Erdogan estime que le peuple turc devrait mourir pour sa propre cause et ne peut donc pas expliquer à son peuple pourquoi ses soldats meurent en Syrie, a déclaré Al Assad ajoutant qu’il est « possible que nous parvenions à rétablir les relations diplomatiques, mais cela ne se fera pas tant qu’il continuera à soutenir les extrémistes ».

Le président a demandé : « pourquoi les soldats turcs meurent-ils en Syrie? Quelle en est la cause? Quelle est la dispute? ». Puis il a répondu : « Il n’y a pas de cause, même Erdogan ne peut pas dire à son peuple pourquoi il envoie son armée combattre en Syrie, car le problème réside dans son idéologie qui n’a rien à voir avec les intérêts suprêmes de la Turquie ».

Malgré l’agression, a-t-il souligné, l’objectif de la Syrie et de la Russie est d’éloigner la Turquie de l’approche qu’elle a adoptée jusqu’à présent, qui est basée sur le soutien aux terroristes, et a critiqué les liens d’Erdogan avec les Frères Musulmans, un groupe fondé en 1928 en Égypte et qualifié par certains de terroriste.

À ce sujet, les rapports de l’interview soulignent qu’Al Assad a défini cette « confrérie comme une organisation qui n’a pas de morale politique, sociale ou religieuse, et pour qui la religion n’est pas bonté mais violence ».

« Au peuple turc, a-t-il indiqué, nous lui répétons qu’il est un peuple frère mais je demande maintenant : quel est son problème avec la Syrie ? Quelle est la cause pour laquelle un citoyen turc mérite de mourir en Syrie? Quel est l’acte d’hostilité que la Syrie a commis contre la Turquie pendant la guerre ou avant la guerre? Et je dis que la Syrie n’a pas entrepris la moindre action hostile contre la Turquie, et qu’il n’est donc pas logique d’avoir un différent ».

« Le vrai problème est lié à la politique étasunienne et quand Washington a décidé que les gouvernements laïques alliés dans cette région ne sont plus en mesure d’assumer les rôles qui leur ont été confiés, il a donc été choisi de remplacer ces régimes par d’autres avec l’idéologie des Frères Musulmans, qui utilisent la religion pour manipuler le grand public. Et ainsi les choses deviennent plus faciles pour les plans étasuniens et occidentaux et ce processus a commencé par le dénommé Printemps arabe », a estimé Al Assad.

L’interview, qui a eu un large retentissement dans les médias nationaux et internationaux, a également abordé d’autres thèmes liés à la situation actuelle dans cette nation et des questions d´ordre régional et international.

peo/mgt/pgh

EN CONTINU
notes connexes