vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Turquie déploie mille policiers à sa frontière avec la Grèce

Ankara, 5 mars (Prensa Latina) la Turquie déploiera près de mille policiers à sa frontière avec la Grèce pour empêcher les migrants et les réfugiés de revenir en territoire turc, a déclaré aujourd’hui le Ministère de l’Intérieur du pays eurasien.

Le titulaire de ce portefeuille, Suleyman Soylu, a déclaré que l’objectif était de ne pas permettre à la Grèce de renvoyer les migrants en Turquie; et a rappelé que depuis le 1er mars dernier, l’Agence européenne des gardes-frontières et des garde-côtes, conjointement avec les autorités grecques, ont renvoyé quatre mille neuf cents personnes en territoire turc.

Soylu a indiqué qu’à ce jour, quelque 140 mille personnes ont traversé la ville frontalière turque d’Edirne en direction de la Grèce et de la Bulgarie.

Depuis qu’Ankara a ouvert sa frontière avec la Grèce le week-end dernier, plus de 20 mille personnes ont tenté d’entrer illégalement dans l’Union Européenne (UE), ce qui a provoqué des affrontements avec les forces de l’ordre grecques faisant 164 migrants blessés.

En mars 2016, les chefs d’État et de gouvernement de l’UE ont convenu avec la Turquie d’un plan conjoint de lutte contre la crise migratoire; le bloc régional s’est engagé à verser à Ankara six milliards d’euros pour que la nation eurasienne contienne le flux de migrants.

Le plan prévoit notamment le retour en Turquie de tous les migrants entrés illégalement en Grèce à partir du territoire turc et l’accueil par l’UE des migrants syriens en situation régulière en provenance de Turquie.

Cependant, le président Recep Tayyip Erdogan a accusé les européens de ne pas respecter cet accord.

Une réunion extraordinaire du Conseil de l’UE réunissant les ministres des Affaires Étrangères se tiendra le 6 mars à Zagreb, en Croatie, pour examiner la situation en Syrie et aux frontières de l’UE.

peo/rgh/Nvo

EN CONTINU
notes connexes