mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un dessin animé rend hommage au virtuose cubain Leo Brouwer

La Havane, 6 mars (Prensa Latina) Le compositeur cubain Leo Brouwer est aujourd’hui le protagoniste de la série animée Tito Reacciona (Tito Réactionne), créée par l’Institut Latin de la Musique (ILM) pour rendre hommage à plusieurs ambassadeurs de la culture sur l’île.

Le Maestro Brouwer, qui a récemment fêté ses 81 ans, a déclaré lorsqu’il s’est vu à l’écran en dessin animé: « À 80 ans, me voir en dessin animé, c’est merveilleux. J’ai vu beaucoup de choses, mais ça ça m´a déconcerté ».

Il a également souligné l’impact que cette série peut avoir sur les enfants d’âge préscolaire et primaire, à qui elle sera destinée, car ‘on peut oublier beaucoup de choses, mais jamais les dessins animés qu’on a vus dans l’enfance’.

Auteur de la musique de films comme Memorias del subdesarrollo, Lucía, Las aventuras de Juan Quin Quin, Como Agua Para Chocolate, entre autres, le virtuose guitariste revient au cinéma dans le second épisode de cette série de cinq minutes qui sera notamment présenté lors de la sortie dans toutes les salles de la nation caribéenne du film nord-américain TOY STORY 4.

Tito Reacciona, est un youtuber animé créé au Mexique par Daniel Martîn Subiaut, président de l’ILM depuis 2018 et qui vise à rehausser les valeurs du patrimoine artistique latin à travers le langage de l’animation en 2D, ainsi que de relier le passé de figures reconnues avec les nouvelles générations.

Produit entre Cuba, l’Argentine, les États-Unis et le Mexique, à la suite de Brower, la série mettra également en avant les œuvres du pianiste Chucho Valdés, lauréat du Grammy Latino 2019 dans la catégorie meilleur album de Jazz, et la chanteuse Omara Portuondo, lauréate du prix d’excellence musicale décerné par l’Académie Latino-américaine d’Enregistrement.

De même, la production rendra également hommage au Prix national de musique, Frank Fernández, à la danseuse étoile Alicia Alonso, récemment décédée, et au chanteur-compositeur de musique cubaine Benny Moré.

peo/tgj/lbl/cvl

EN CONTINU
notes connexes