mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le commandement militaire irakien condamne une attaque des États-Unis

Bagdad, 13 mars (Prensa Latina) Le Commandement des Opérations Conjointes de l’Iraq a condamné aujourd’hui une attaque lancée par le Pentagone contre des positions des Unités de Mobilisation Populaire (UMP), de l’armée et de la police.

Dans un communiqué diffusé sur la chaîne panarabe Al Mayadeen, cette autorité militaire a dénoncé la violation de la souveraineté iraquienne par les forces d’occupation nord-américaines et la poursuite de leurs actions illégales.

Le texte considère également comme erroné le prétexte qu’une telle attaque répondait à une action similaire contre la base militaire étasunienne de Taji, en Irak, qui a fait trois morts, deux nord-américains et un britannique.

L’agression du Pentagone, note-t-il, entraîne une escalade et une détérioration de la situation en matière de sécurité nationale et expose chacun à davantage de risques.

Du point de vue du Commandement des Opérations Conjointes de l’Irak cette attaque est un acte de guerre.

Selon les informations, l’attaque a frappé des positions à Jurf al-Nasr, al-Sa’idat, al-Behbehani, une installation à Ashtar et un aéroport en construction dans la ville centrale de Karbala.

Trois militaires ont été tués et quatre autres membres de la dix-neuvième division de l’armée ont été blessés. Deux d’entre eux sont dans un état critique.

Le bombardement a également fait deux morts et deux blessés parmi les membres du troisième régiment de police d’urgence de Babylone et cinq blessés parmi les membres de l’UMP.

peo/oda/arc

EN CONTINU
notes connexes