lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Chine critique les sanctions des États-Unis contre l’Iran face à la Covid-19

Pékin, 16 mars (Prensa Latina) La Chine considère aujourd’hui immoral que les États-Unis maintiennent des sanctions unilatérales contre l’Iran au milieu de la crise du SRAS-CoV-19 et exige leur levée pour garantir l’accès de Téhéran aux produits nécessaires à la lutte contre le coronavirus.

Geng Shuang, porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères, a dénoncé le fait que les mesures coercitives prises par Washington ne feraient qu’entraver les efforts déployés par ce pays pour maîtriser la maladie mortelle et protéger la santé publique.

Cette position, a-t-il déclaré, exerce une pression supplémentaire sur l’économie du pays, freine l’acheminement de l’aide internationale et va à l’encontre de l’esprit humanitaire dans une période critique.

La Chine, a-t-il conclu, demande la levée immédiate des sanctions unilatérales contre l’Iran, la cessation de l’ingérence étrangère et d´éviter une détérioration de la stabilité économique et sociale.

Geng a ajouté que l’État asiatique est en contact avec les autorités de Téhéran et a réaffirmé sa volonté de l’aider à surmonter l’adversité épidémiologique.

De fait, il y a quelques jours, Beijing a envoyé des experts, des médicaments et des fournitures dans ce pays.

L’Iran est l’un des territoires les plus touchés par la pandémie de Covid-19, avec au moins 853 morts et 15 mille malades.

Son président, Hassan Rouhani, a dénoncé les difficultés rencontrées dans la lutte contre la maladie en raison des actions punitives des États-Unis, ayant provoqué au moins 200 milliards de dollars de pertes économiques au cours des deux dernières années, selon les données officielles.

peo/mem/ymr

EN CONTINU
notes connexes