lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les États-Unis profitent du Covid-19 pour envoyer des armes à des terroristes en Syrie

Damas, 30 mars (Prensa Latina) La Syrie et la Russie ont accusé aujourd’hui les États-Unis d’inclure des équipements de guerre pour les terroristes dans l’aide prétendument destinée au camp de Rukban, près de la frontière commune avec l’Irak et la Jordanie.

Washington profite de la propagation du SRAS-CoV-2 et tente de faire pression sur l’Organisation des Nations Unies pour faire passer des cargaisons et du matériel de guerre aux terroristes dans le camp de Rukban sous prétexte d’aide humanitaire, a signalé un communiqué publié par les organes de coordination conjoints entre la Syrie et la Russie.

La situation humanitaire à Rukban s’est détériorée en raison de l’occupation illégale de la Syrie par les États-Unis.

Selon le communiqué commun, des mesures ont été prises en temps utile pour venir en aide aux civils retenus dans ce camp, mais les terroristes parrainés par Washington empêchent cette évacuation.

Washington occupe depuis 2015 la région de Tanef, où se trouve le camp, frontière syrienne avec l’Irak, et y maintient l’une de ses bases illégales en Syrie qui couvre les opérations des terroristes du groupe dit Maghawir Al-Thawra.

peo/jcm/fm

EN CONTINU
notes connexes