jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Pas de consensus sur la nouvelle date des élections en Bolivie

La Paz, 30 mars (Prensa Latina) Le Mouvement Vers le Socialisme (MAS) de Bolivie a fait valoir que le projet du tribunal électoral, de réaliser les élections générales de juin à septembre prochain, manque aujourd’hui de consensus et que la priorité est la lutte contre le Covid-19.

Dans un communiqué sur le projet présenté jeudi dernier au Sénat la direction nationale du MAS rejette virtuellement l´adoption de ces dates, dans la mesure où l’organisation de l’ancien président Evo Morales a une large majorité dans cette chambre et dans celle des députés son consentement est donc indispensable.

‘D’abord la vie, avant de définir une nouvelle date d’élections’, manifeste le MAS, citant la position qu’il a maintenue lors de la première réunion des partis participant au scrutin initialement fixée au 3 mai mais reportée et en attente de définition d’une nouvelle date.

Le parti du candidat à la présidence Luis Arce, favori des sondages préélectoraux, propose de ne pas décider une nouvelle date au milieu de la quarantaine décrétée pour le coronavirus et propose de se réunir à nouveau à la mi-avril et de rechercher un consensus pour une nouvelle date qui serait le plus tôt possible.

Il fait valoir la nécessité de donner la certitude au peuple d’un gouvernement qui soit soutenu par la population dans les urnes, qui ait une légitimité populaire et qui puisse retrouver la voie de la stabilité politique, économique et sociale.

Le MAS a recommandé au Tribunal Suprême Électoral de suivre cette voie, mais la Cour a décidé de transmettre le projet de loi susmentionné à l’Assemblée Législative Plurinationale (Parlement), en proposant une fourchette de dates non consensuelles.

Il note que le peuple demande des réponses globales à la crise du coronavirus et que ‘ce n’est pas le moment de définir une nouvelle date d’élections, mais d’unir nos efforts pour la vie de toutes les boliviennes et de tous les boliviens’.

‘ Nous avancerons unis et organisés, en pensant d’abord au peuple, en particulier aux plus démunis, avec solidarité, responsabilité et dialogue ‘, ajoute la déclaration du MAS.

peo/ga/Mrs

EN CONTINU
notes connexes