mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les masques exportés vers les Pays-Bas ne sont pas à usage médical, précise la Chine

Beijing, 2 avril (Prensa Latina) La Chine a précisé aujourd’hui que 600 mille masques exportés vers les Pays-Bas et considérés comme défectueux ne sont pas conçus pour un usage médical, après avoir exhorté la presse occidentale à cesser de surdimensionner la question par des articles irresponsables.

Les porte-parole des ministères du Commerce et des Affaires Étrangères ont rendu compte séparément des résultats d’une enquête qui a révélé que le fabricant chinois avait clarifié l’utilité des masques lorsqu’il avait géré la vente à l’État européen.

Les registres des douanes corroborent également cette précision, a indiqué la Chancellerie, en déplorant le sensationnalisme quant à la qualité des articles et en avertissant que cela affectait la coopération internationale en pleine pandémie de Covid-19.

Elle a également exhorté les clients étrangers à examiner avec soin les catégories et les instructions des produits médicaux fabriqués en Chine afin d’éviter toute polémique et tout usage inapproprié.

Dans le même temps, le Ministère du Commerce a suggéré aux importateurs et aux exportateurs de régler tout litige par la négociation.

Suite aux plaintes des Pays-Bas, de l’Espagne, de la Slovénie, de la République tchèque et de la Turquie concernant des problèmes de matériel médical achetés ici, le gouvernement chinois a commencé à durcir les protocoles de qualité de ces marchandises et à exiger des usines un certificat national avant d’envoyer les chargements à l’étranger.

De nombreux États ont préféré acheter des fournitures médicales ou paramédicales par le biais de leurs propres agences et sans passer par celles accréditées par la Chine.

peo/mem/ymr

EN CONTINU
notes connexes