mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Unesco condamne le meurtre d’une journaliste mexicaine

Paris, 7 avril (Prensa Latina) La directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, a condamné aujourd’hui l’assassinat de la journaliste mexicaine Maria Elena Ferral et plaidé pour que les responsables répondent de leurs actes devant la justice.

J’espère que les autorités mèneront une enquête approfondie sur cet assassinat et traduiront ses auteurs en justice. La censure sous la menace d’une arme qui porte atteinte au droit fondamental à la liberté d’expression ne saurait rester impunie, a-t-elle souligné dans une déclaration.

Le lundi 30 mars, Ferral, journaliste au Diario de Xalapa, a été abattue dans la ville de Papantla, au nord de l’État de Veracruz, où elle est décédée quelques heures plus tard à l’hôpital.

L’Unesco a rappelé que la journaliste avait été menacée à plusieurs reprises pour son travail et avait dénoncé la situation à la Commission d’État pour la prise en charge et la protection des journalistes.

L’organisme multilatéral de l’ONU spécialisé dans l’éducation, la science et la culture promeut un plan d’actions pour la sécurité des professionnels du secteur et la lutte contre l’impunité face aux attaques qu’ils subissent dans diverses parties du monde.

peo/rgh/wmr

EN CONTINU
notes connexes