lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba : 726 cas de Covid-19 et 121 sorties médicales au total

La Havane, 13 avril (Prensa Latina) Les autorités sanitaires cubaines ont annoncé aujourd’hui que 57 patients ont été testés positifs au Covid-19, chiffre qui élève à 726 le nombre de cas confirmés, alors que 29 patients ont été autorisés à quitter l´hôpital ces dernières heures.

 

Sur un total de 2.076 échantillons évalués hier, 57 se sont révélés positifs au virus SARS-cov-2. Le pays accumule 17.133 échantillons prélevés, note le rapport quotidien du Ministère de la Santé Publique qui fait état de la situation épidémiologique du Covid-19.

Lors de la conférence de presse matinale quotidienne, le directeur national d’épidémiologie, Francisco Durán, a précisé que 121 ont été guéris de la maladie mais restent sous surveillance à leur domicile.

Toutefois, il a attiré l’attention sur les 36 cas positifs de patients asymptomatiques sur les 57 cas confirmés aujourd´hui.

Pour la surveillance clinique et épidémiologique, 2.305 patients sont hospitalisés et 8.360 autres sont suivis de près chez eux, depuis les soins de santé primaires, a expliqué Durán.

Il a regretté le décès de trois personnes : deux hommes et une femme ; 62, 83 et 75 ans respectivement. À ce jour, 21 personnes sont décédées à Cuba.

Depuis la publication du premier cas le 11 mars dernier, Cuba travaille d’arrache-pied à u plan visant à enrayer la propagation de cette maladie, qui présente aujourd´hui une mortalité supérieure à 6 % sur la planète.

D´autre part, les autorités sanitaires cubaines ont insisté aujourd’hui sur la nécessité d’adopter la protection maximale contre la pandémie de Covid-19.

Le Dr Durán a indiqué que la létalité causée par cette maladie dans la nation caribéenne est de 2,9 %, contre 3,9 % dans la région des Amériques et 6,2 % dans le monde.

Toutefois, il a appelé à ne pas avoir confiance et à prendre toutes les mesures pour éviter les contagions et les pertes en vies humaines.

« Dans certains pays, les gens n’ont pas les moyens de payer un traitement et ne sont pas assurés, ils meurent même dans la rue, et tout cela a une incidence sur la létalité », a-t-il signalé.

Le spécialiste a évoqué l’importance de facteurs tels que le dépistage précoce du malade, le suivi clinique et épidémiologique et les protocoles de traitement appliqués strictement avec des médicaments qui donnent la force au patient de faire face au virus.

«Dans notre pays, nous suivons un schéma strict pour détecter les patients et les hospitaliser avec un suivi et un traitement rigoureux », a précisé Durán.

Les maladies chroniques non transmissibles, dont les personnes souffrent généralement avant d’avoir le virus, entraînent parfois une issue fatale dans l’évolution du patient, malgré la rigueur des soins médicaux, a-t-il ajouté.

C’est une maladie nouvelle pour le monde, et beaucoup de ses caractéristiques sont encore à l’étude.

Le directeur national d’épidémiologie a également évoqué la période de transmissibilité de cette maladie. Cette période commence avant l’apparition des premiers symptômes. Dans la période d’incubation, il y a des personnes qui transmettent la maladie, a-t-il précisé.

La nation caribéenne a adopté un plan d’action visant à réduire au minimum l’expansion de la pandémie dans le pays, en adoptant une approche multisectorielle, et les plus hautes autorités insistent sur l’isolement social et l’auto-responsabilité comme moyens de freiner la contagion.

Les autorités sanitaires réaffirment qu’il est important d’être conscient de signaler des symptômes et de s’isoler immédiatement des membres de la famille et des amis.

peo/mem/Alb/ agp/Rbp

 
EN CONTINU
notes connexes