mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Unicef : les enfants détenus risquent fort de contracter le Covid-19

Nations Unies, 13 avril (Prensa Latina) La Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), Henrietta Fore, a averti aujourd’hui que des centaines de milliers d’enfants détenus dans des pays du monde entier courent un grave risque de contracter le Covid-19.

 

C’est pourquoi la haute représentante de l’ONU a demandé la libération urgente de ces mineurs afin qu’ils puissent retourner dans leur famille ou recourir à une autre solution appropriée et sûre.

Elle a également préconisé la suspension immédiate des nouvelles admissions d’enfants dans des centres de détention.

De nombreux mineurs sont détenus dans des espaces confinés et surpeuplés, avec un accès inadéquat aux services de nutrition, de soins médicaux et d’hygiène, a souligné Fore dans un communiqué.

Les mesures d’endiguement visant à mettre fin à la pandémie de Covid-19 peuvent entraîner un manque de personnel et de soins dans ces centres de détention, ce qui accroît les chances des mineurs d’être abandonnés ou victimes d’abus et de violence, a-t-elle averti.

Une épidémie de coronavirus dans l’une de ces installations pourrait se produire à tout moment, et les enfants sont en grand danger, a insisté la directrice exécutive de l’Unicef.


‘Les droits des enfants à la protection, à la sécurité et au bien-être doivent être respectés en tout temps, y compris et surtout pendant les crises comme celle à laquelle le monde est confronté aujourd’hui’.

De l’avis de Fore, la meilleure façon de défendre les droits des enfants détenus lors d´une pandémie dangereuse est de les libérer en toute sécurité.

En collaboration avec plusieurs institutions spécialisées, l’Unicef a déjà publié un guide sur les principales mesures que les autorités nationales peuvent prendre pour protéger les enfants privés de liberté pendant la pandémie de Covid-19.

peo/agp/ifb


 

EN CONTINU
notes connexes