samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le ministre de la Santé du Brésil annonce qu’il sera destitué par Bolsonaro

Brasilia, 15 avril (Prensa Latina) Le ministre de la Santé du Brésil, Henrique Mandetta, a informé son équipe de travail que le président Jair Bolsonaro le destituerait probablement cette semaine, selon ce qu´indiquent les médias d’aujourd’hui.

 Mandetta a déclaré hier soir à des conseillers qu’il prévoyait de rester en fonction jusqu’à ce que Bolsonaro choisisse son successeur, ont précisé à la presse des sources proches du fonctionnaire sous condition d’anonymat.

Depuis des semaines, le mandataire d’extrême droite et le médecin de profession expriment des désaccords sur les mesures de lutte contre le virus SARS-Cov-2 dans le pays qui a fait plus de 1.500 morts jusqu’à présent.

Bolsonaro minimise le Covid-19, qu’il compare à une grippe ou un rhume, et rejette l’isolement social décrété par les gouverneurs des 27 États pour contenir la progression de la pandémie.

En outre, sans preuves scientifiques, l’ex-militaire tente d’imposer l’utilisation de l’hydroxychloroquine comme médicament pour guérir la maladie.

Pour sa part, Mandetta insiste sur la nécessité de maintenir le confinement de tous les brésiliens comme le recommande l’Organisation Mondiale de la Santé.

Le dernier rapport du portefeuille de santé indique que le Brésil a enregistré 1.532 décès dus au Covid-19, dont 204 dans les dernières 24 heures. Le pays compte 25.262 personnes infectées, dont 832 nouveaux cas ce mardi.

peo/mem/ocs

EN CONTINU
notes connexes