vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Assemblée Générale des Nations Unies appelle à une plus grande coopération face au Covid-19

Nations Unies, 21 avril (Prensa Latina) L’Assemblée Générale de l’ONU soutient aujourd’hui l’appel mondial à une plus grande coopération internationale pour faire face à la pandémie de Covid-19 et garantir l’accès mondial aux médicaments, aux vaccins et aux équipements médicaux.

 Une résolution présentée à l’Assemblée par la Mission du Mexique auprès de l’Organisation des Nations Unies et coparrainée par 164 pays, dont 13 des 15 membres du Conseil de Sécurité, a été adoptée la veille suivant la nouvelle procédure adoptée en ces temps de crise sanitaire.

Ce document plaide pour la coopération internationale afin de garantir, dans des conditions d’égalité, l’accès mondial aux médicaments, aux vaccins et au matériel médical requis lors de la lutte contre le Covid-19.

En outre, il exhorte tous les États membres des Nations Unies à prévenir immédiatement la spéculation et toutes les dispositions qui limitent l’accès aux produits nécessaires pour contenir la pandémie.

La résolution, intitulée ‘Coopération internationale pour garantir l’accès mondial aux médicaments, aux vaccins et aux équipements médicaux pour lutter contre le Covid-19’, encourage l’augmentation du financement de la recherche sur cette maladie.

Cette proposition part du principe que les pays les plus pauvres sont les plus touchés par le Covid-19 et souligne que l’accès équitable aux produits de santé est une priorité mondiale.

La résolution demande également au secrétaire général de l’ONU, António Guterres, d’envisager la création d’une Équipe spéciale interinstitutionnelle axée sur la coordination des efforts de l’ONU dans son ensemble face au nouveau coronavirus.

Comme l’a souligné la représentation du Mexique auprès des Nations Unies, il est urgent que l’ONU intervienne dans la coordination d’une réponse internationale à la pandémie, afin de pouvoir rapidement étendre la fabrication et renforcer les chaînes de fournitures médicales.

Suite à une note envoyée il y a quelques jours aux 193 pays de l’Assemblée Générale de l’ONU, la proposition a été soumise à une procédure de silence de 72 heures.

Le délai pour les adhésions ou les opinions contraires, afin que les différentes nations expriment leur position, a expiré dans l’après-midi d’hier soir.

Le silence n’ayant pas été rompu pendant cette période, la décision a été considérée comme une résolution de l’Assemblée Générale et a été portée à la connaissance de la presse.

Ces mesures d´adoption ont été prises conformément à la décision intitulée ‘Procédure de prise de décisions de l’Assemblée Générale pendant la pandémie de Coronavirus 2019 (Covid-19)’.

Contrairement aux résolutions adoptées par le Conseil de Sécurité de l’ONU, celles de l’Assemblée Générale ne sont pas contraignantes, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas obligatoires pour tous les États membres de l’organisme multilatéral.

peo/oda/ifb

EN CONTINU
notes connexes