mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Brésil : des morts enterrés dans des fosses communes en Amazonie

Brasilia, 23 avril (Prensa Latina) Les autorités de Manaos, capitale de l’État brésilien d’Amazonie du nord, enterrent aujourd’hui les morts dans des fosses communes à la suite de l’effondrement du système de santé publique face à la pandémie de Covid-19.

 Des images et des vidéos de cercueils enfouis dans des fosses communes circulent largement sur les réseaux sociaux et dans des reportages d’information de télévision mettant en garde les familles sur la nécessité de se protéger contre la contamination du virus SARS-Cov-2.

Selon la municipalité, la méthodologie du Département municipal de nettoyage urbain (Semulsp) est utilisée dans d’autres pays et les identités des corps et les liens familiaux sont préservés.

Selon l’agence, il y a une distance entre les cercueils et l’identification correcte de chaque tombe est faite.

Entre le 12 et le 19 avril, 656 corps ont été enterrés dans les cimetières gérés par la capitale, selon le Semulsp.

Pour l’instant, le cimetière de Nuestra Señora Aparecida de Manaus est passé de l´enterrement d’une trentaine de personnes à plus de 100 par semaine à cause de la situation dans les hôpitaux de l’État qui ne peuvent prendre en charge d’autres patients en raison du manque de ressources et de lits.

Le maire de Manaus, Arthur Virgile, a admis que la ville traverse également une ‘crise funèbre’.

L’ouverture de nouvelles fosses est en ligne avec la demande, a indiqué le conseil municipal qui estime que l’augmentation du nombre d’enterrements pour le mois d´avril est de 60 pour cent.

L’état de confusion dans lequel se trouvent les hôpitaux rend les funérailles difficiles. Les corps non identifiés sont transportés aux morgues des unités sanitaires. Les membres de la famille entrent seuls dans des lieux non protégés pour identifier leurs morts.

peo/mem/ocs

EN CONTINU
notes connexes