samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Sécheresse intense à Cuba

La Havane, 23 avril (Prensa Latina) Cuba fait aujourd’hui face à une sécheresse intense et ses réserves d’eau se trouvent en dessous de 50 pour cent de la capacité de stockage.

 Jusqu’au 21 avril, Cuba ne disposait dans ces réserves que de quatre milliards 230 millions de mètres cubes du précieux liquide, a rapporté ce jeudi le journal Granma.

Selon Algeio Fernández, directeur de l’hydrologie et de l’hydrogéologie à l’Institut national des ressources hydrauliques, il est normal que le remplissage des barrages diminue pendant la période sèche.

Par province, Sancti Spíritus, dans le centre du pays, présente une condition très défavorable puisqu’elle n’a que 18 pour cent du volume d’eau qu’elle peut accumuler.

Dans ce territoire se trouve le plus grand barrage de Cuba, le barrage Zaza, qui stocke 10 pour cent de la capacité nationale et compte actuellement 112 millions de mètres cubes (11 pour cent de son total), a expliqué Fernández.

Dans la capitale, La Havane, il a expliqué que les quatre bassins souterrains (Ariguanabo, Vento, Cuenca Sur et Jaruco) qui approvisionnent la population ne sont pas, de façon conjointe, non plus en condition idéale.

Pour l’étape 2019-2021, le budget prévu pour les investissements dans le secteur de l’eau s’élève à 1 million 664 millions de pesos, a indiqué le journal susmentionné.

Ce montant est utilisé pour la remise en état des réseaux, la suppression des points de sortie et le forage de puits, entre autres actions qui aident à amortir les pénuries de liquide.

Des principaux travaux et investissements en cours, a indiqué Fernández, il y en a plusieurs qui sont déjà à des niveaux élevés d’achèvement dans ce pays qui possède 242 barrages et 101 bassins souterrains.

peo/ga/dsa

EN CONTINU
notes connexes