mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Impatience au Pérou quant à l’arrivée de la brigade médicale cubaine

Lima, 24 avril (Prensa Latina) L’arrivée d’une brigade de médecins cubains pour coopérer dans la lutte contre le Covid-19, en particulier dans la région d’Áncash, génère une grande attente selon son gouverneur, Juan Carlos Morillo.

 Le fonctionnaire a annoncé l’arrivée des médecins cubains suite à des démarches effectuées par les gouvernements régionaux respectifs des territoires d’Áncash et de Moquegua, Arequipa et Ayacucho, où, selon le ministre de la Santé, Victor Zamora, le nombre de cas devrait bientôt augmenter au cours des deux prochaines semaines.

Quant à Áncash, l’attente a une origine historique puisque cette année marque les 50 ans de l’arrivée dans cette région de la première brigade médicale cubaine, après le tremblement de terre de 1970 qui fit 70 mille morts et détruisit des villages entiers.

Cette brigade avait été envoyée par Cuba bien que les relations diplomatiques bilatérales n’aient pas encore été rétablies. Outre la prise en charge de la population de diverses provinces, l’aide a été étendue à la construction et à l’équipement d’un réseau d’hôpitaux, dont plusieurs fonctionnent encore.

Selon la presse régionale, Morillo a souligné l’importance de la coopération des médecins cubains qui, selon lui, seront en première ligne pour contenir la pandémie ainsi que dans l´aide aux soins intensifs.

Il a précisé qu’ils ne seront pas seulement présents dans la ville de Huaraz, mais aussi dans les diverses provinces de la région d’Áncash, pour apporter leur expérience au combat contre le Covid-19, dont on rapporte déjà près de 21 mille personnes infectées et 572 morts au Pérou.

Il a indiqué qu’à l’instar de ses collègues de Moquegua, Arequipa et Ayacucho, il a fait des démarches auprès de l’ambassade de Cuba, de la présidence du Conseil des Ministres du Pérou et de la Chancellerie, jusqu’à ce que la collaboration de 80 professionnels soit effective.

Il a été préciséque la nouvelle brigade médicale cubaine serait répartie dans les quatre régions proportionnellement à la population, au degré de progression de la maladie et à d’autres facteurs.

peo/npg/Mrs

 

EN CONTINU
notes connexes