samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Covid-19 aggravera la pauvreté en Amérique Latine, alerte la Cepal

Hambourg, Allemagne, 28 avril (Prensa Latina) Environ 12 millions de personnes sans emploi et une augmentation de 30 millions du nombre de pauvres seront les conséquences du Covid-19 en Amérique Latine, a alerté aujourd’hui la secrétaire exécutive de la Cepal, Alicia Bárcena.

 La chef de file de la Commission économique pour l’Amérique Latine et les Caraïbes (Cepalc) a également noté que l’on s’attend à une contraction de 5,3 pour cent du Produit intérieur brut (PIB) de la région.

Ce serait la pire chute dans la région depuis la Grande Dépression des années 1930 et la crise de 1914, a indiqué la fonctionnaire lors d’un séminaire virtuel organisé par la Fondation Union Européenne Amérique latine et Caraïbes (EU-LAC), basée à Hambourg en Allemagne.

De même, la pandémie entraînerait une baisse des exportations régionales de 15 pour cent d’ici à fin 2020.

Dans ce contexte, Bárcena a suggéré la mise en place d’un nouveau modèle de développement avec des institutions plus redistributives et qui accordent une plus grande attention aux minorités, aux femmes, aux personnes âgées et au changement climatique.

Elle a déclaré qu’en Amérique Latine et dans les Caraïbes il y a une masse de travail comprenant 53 pour cent d’informalité, ce qui accentuera l’impact des conséquences du coronavirus.

La pandémie nous invite à réfléchir sur le modèle économique et commercial dominant. La privatisation des systèmes de santé a donné lieu à une énorme fragmentation révélant une inégalité démesurée qui existe dans notre région, a-t-elle estimé.

Puis Barcena a également considéré que l’Europe doit générer un nouvel accord vert (ou green deal), comme l’ont fait l’Amérique Latine et les Caraïbes.

Selon elle, cela contribuera à l’avènement d’un monde plus démocratique et durable qui réduira les inégalités.

peo/rgh/rs

EN CONTINU
notes connexes