samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba se prépare à une plus grande complexité dans la lutte contre le Covid-19

La Havane, 3 mai (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a déclaré hier que le pays se prépare à d’éventuels scénarios plus complexes dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

 Lors d’une réunion par vidéoconférence, le mandataire a appelé à ne pas avoir trop confiance et ne pas négliger les mesures ciblées mises en œuvres par les autorités.

Il faudra voir l’impact que cela peut avoir dans deux ou trois jours, a exprimé Diaz-Canel en se référant à un événement de transmission locale du Covid-19 au Centre Provincial de Protection Sociale (prise en charge de personnes errantes), dans la municipalité du Cotorro, qui a provoqué 58 cas positifs à la maladie la veille.

Nous sommes arrivés à avoir six jours consécutifs où nous avions moins de nouveaux malades que de personnes guéries, a rappelé le mandataire lors de la réunion à laquelle ont participé le premier ministre Manuel Marrero et d’autres titulaires de l’Exécutif.

Il a toutefois souligné que les points de saturation des hôpitaux et des thérapies intensives n’avaient pas encore été atteints.

Nous avons travaillé avec une certaine aisance dans la prise en charge des cas, a-t-il ajouté.

Lors de la rencontre, le chef de l’État a également défini les tâches à réaliser pour le renforcement de l’économie nationale en se concentrant sur le reste de 2020 et l’année prochaine en tenant compte des conséquences de la pandémie sur la scène internationale.

Il a insisté sur le fait que cela nécessite une analyse depuis la science, de pouvoir appliquer des thèmes que nous avons repoussés et qui sont reconnus dans la conceptualisation du modèle économique et social, les lignes directrices de la politique économique et sociale, et les fondements du plan national de développement économique et social.

Diaz-Canel a appelé à travailler pour éviter le plus grand nombre possible de pertes en vies humaines et sauver ceux qui ont été infectés par le SRAS-Cov-2.

Le premier ministre a pour sa part appelé à réglementer le contrôle du respect des 471 mesures prises ces dernières semaines pour vaincre la maladie.

Il a appelé au renforcement de la prise en charge des plus vulnérables, au renforcement des recherches actives de cas suspects, de la promotion des économies d’énergie et de la production alimentaire.

La ministre du Travail et de la Sécurité sociale Marta Elena Feitó a elle reconnu que seulement 29 pour cent des travailleurs dont le travail a été interrompu ont été affectés à d’autres activités.

Il incombe aux institutions de réorienter cette force vers des tâches prioritaires pour le pays, a-t-elle expliqué.

Alejandro Gil, vice-premier ministre et chef de l’Economie et de la Planification, a insisté sur la nécessité de ne pas arrêter l’activité productive, notamment celles liées aux exportations.

Les productions ne peuvent être stoppées s’il existe des matières premières, a-t-il souligné.

peo/mem/ro

 

 

EN CONTINU
notes connexes