vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela dénonce le blocage du compte Twitter de la Chancellerie

Caracas, 12 mai (Prensa Latina) Le ministre vénézuélien des Affaires Étrangères, Jorge Arreaza, a dénoncé hier le blocage du compte de la Chancellerie sur le réseau social Twitter.

 ‘Alors que le compte officiel de notre Chancellerie faisait état d’une interview que nous avons donnée à Caracol Radio (média colombien), dans laquelle nous avons mis en évidence les responsabilités d’Ivan Duque (président de la Colombie) et des États-Unis dans l’agression contre le Venezuela, Twitter décide de restreindre le compte. Hasard ou causalité ? ‘, a remis en question Arreaza.

Par la suite, le chancelier a indiqué que la plate-forme numérique avait réactivé le profil du Ministère des Affaires Étrangères, suite à une plainte des autorités.

‘Tout indique que nos démarches et dénonciations ont porté leurs fruits, notre compte a été réactivé par Twitter. Nous continuons dans la bataille de communication’, a souligné le chef de la diplomatie vénézuélienne.

À plusieurs reprises, des porte-parole de l’Exécutif bolivarien ont rejeté la posture du réseau social consistant à bloquer ou à restreindre les profils officiels d’autorités et d’institutions telles que la presse présidentielle, la vice-présidence de la République et la vice-présidente, Delcy Rodriguez.

Cette pratique s’est encore plus développée au milieu de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19 et la recrudescence des agressions contre le pays sud-américain par le gouvernement des États-Unis.

peo/npg/Wup

EN CONTINU
notes connexes