jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

ONU : les civils dans les conflits armés sont plus vulnérables face au Covid-19

Nations Unies, 27 mai (Prensa Latina) Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a averti aujourd’hui que, alors que la pandémie de Covid-19 continue de s’étendre, les civils touchés par des années de conflit armé deviennent particulièrement vulnérables face à la maladie.

Dans son intervention par vidéoconférence au Conseil de Sécurité, le plus haut représentant de l’ONU a présenté son dernier rapport sur la protection des civils dans les conflits armés.

Aujourd’hui, a-t-il signalé, le nouveau coronavirus ne rend pas seulement les gens malades, entrainant jusqu´à la mort,mais il pousse des millions de personnes vers la pauvreté et la faim.

Dans de nombreuses régions du monde, a-t-il ajouté, des décennies de progrès en matière de développement sont en recul.

Bien qu’il se soit dit encouragé par les expressions de soutien à son appel global à un cessez-le-feu, cela n’a pas pu se traduire par des actions concrètes.

Le Covid-19, dans les zones où les combats se poursuivent, rend la protection des civils plus difficile que jamais, et l’aide de l’ONU et d’autres organismes est plus importante que jamais, a-t-il souligné.

L’année dernière, a rapporté Guterres, plus de 20 mille civils ont été tués ou blessés dans 10 conflits actifs : ce chiffre, qui se limite aux incidents vérifiés par l’ONU, n’est qu’une fraction du total.

De même, a-t-il signalé, l’ONU enregistre des millions de personnes forcées de quitter leurs foyers ou déplacées pour la deuxième, la troisième et même la quatrième fois.

L’année dernière encore, les femmes et les jeunes filles ont été victimes d’une terrible violence sexuelle et sexiste, et des dizaines de milliers d’enfants ont également été victimes des conflits, a déploré le diplomate portugais.

Outre le débat public d’aujourd’hui au Conseil de Sécurité des Nations unies sur la protection des civils, une série d’événements parallèles sur Internet auront lieu toute la semaine pour discuter du sujet.

peo/rgh/ifb

 

EN CONTINU
notes connexes