mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Serbie estime que le dialogue avec le Kosovo peut être relancé

Belgrade, 8 juin (Prensa Latina) Les conditions sont réunies pour relancer le dialogue avec le Kosovo en vue de la normalisation des relations, a déclaré aujourd’hui la première ministre serbe, Ana Brnabic.

Abordée par les médias lors d’une visite dans la municipalité d’Arilje, à 178 kilomètres au sud de Belgrade, elle a ajouté que si les marchandises serbes entraient sur le territoire du Kosovo-Metohija sans nouveaux droits de douane ni barrières de quelque nature que ce soit, cela ouvrirait la voie à un retour à la table des négociations.

Elle a affirmé que la Serbie n’avait aucun problème à cet égard, parce que l’obstacle était le taux de 100 pour cent fixé par Pristina pour les produits serbes depuis novembre 2018 et les prétendues mesures de réciprocité réclamées à Belgrade, annulées hier par le nouveau gouvernement kosovar.

Nous voulons vraiment que le dialogue entre Belgrade et Pristina se poursuive le plus rapidement possible, et c’est dans notre intérêt, a-t-elle ajouté.

Sous l’égide de l’Union Européenne (UE), de hautes autorités de Serbie et de l’administration du Kosovo ont entamé des négociations à Bruxelles en 2011, à la suite de la proclamation de l’indépendance unilatérale en 2008 de cette province, partie constitutionnelle du territoire serbe.

Depuis lors, un certain nombre d’accords ont été conclus, que la partie kosovare n’a pas honoré dans sa totalité, notamment celui de favoriser la formation de l’Association des communautés serbes, jugée essentielle par Belgrade pour la poursuite des négociations.

Au niveau présidentiel, les contacts ont été gelés depuis la mesure fiscale de Pristina fin 2018.

peo/Jha/rmh

EN CONTINU
notes connexes