mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Demande de renfort de médecins cubains au Chili pour faire face au Covid-19

Santiago du Chili, 10 juin (Prensa Latina) Une campagne de collecte de signatures se déroule aujourd’hui au Chili pour demander la présence d’une brigade de médecins cubains pour aider à lutter contre le Covid-19 dans un contexte de forte expansion de la pandémie.

Avec la devise ‘Une brigade pour le Chili, un prix Nobel pour la paix’, la campagne est promue par des organisations regroupées dans le mouvement de solidarité avec Cuba dans cette nation et propose la présence d´une brigade du contingent Henry Reeve, formée de spécialistes de l’île ayant une longue expérience de l’appui aux autres nations face aux épidémies et aux catastrophes naturelles.

Dans une lettre adressée au président Sebastián Piñera, ces organisations rappellent qu’auparavant le mandataire avait approuvé l’assistance de médecins cubains à la suite du violent tremblement de terre de février 2010 (lors de son premier mandat) et expliquent qu’aujourd’hui, en pleine pandémie de Covid-19, le Chili souffre de forts taux de contagion et occupe malheureusement les premières places en l’Amérique Latine.

La proposition souligne le soutien solidaire que cela signifierait pour les travailleurs de la santé au Chili, qui sont un exemple d’engagement et de professionnalisme dans la lutte contre le Covid-19, et l’apport des spécialistes de l’île caribéenne à un moment où les services dans de nombreux centres de santé sont dépassés.

La pétition, qui, selon les promoteurs de la campagne, sera présentée au mandataire la semaine prochaine, a recueilli en à peine trois jours plus de 800 signatures, dont celles de plusieurs maires et de nombreux conseillers de différentes forces politiques.

Le texte exprime que ‘dans ce contexte de pandémie mondiale, les brigades du contingent  Henry Reeve ont été reconnues dans plus de 50 pays, pour leur solidarité et leur dévouement professionnel désintéressé ; des reconnaissances et remerciements qui proviennent notamment de la propre Organisation Mondiale de la Santé’.

Il est à cet égard rappelé que ‘ces reconnaissances ont conduit à proposer à ce contingent le prix Nobel de la Paix’, proposition soutenue par de nombreuses organisations, institutions et personnalités de plusieurs continents.

peo/npg/rc

EN CONTINU
notes connexes